Présentation

Tout a commencé en 2005, lors d'un voyage chez une amie dans le Maine aux Etats-Unis. Je me souviendrai toujours de cette première image lorsque je poussai la porte de sa maison. Devant moi se tenait un incroyable chat. Grand, impressionnant, majestueux. Ce fut ma première rencontre avec ce magnifique félin, dès lors je me mis à rêver à mon futur Maine Coon, comme une évidence.

Les années passèrent, mais pas cette idée qui elle ne me quittait plus. Un jour j'aurai un Maine Coon ! Jusqu'à la disparition soudaine de notre première minette, une chatte européenne prénommée Phoebe, toujours collée à nous et très fusionnelle. Un vrai chat-chien elle aussi. Sa mort si brutale fut un tel choc pour moi, que je me dis "plus jamais". Mais il ne faut jamais dire jamais... J'ai mis des années à comprendre que la perte de cet adorable petit être ne devait pas m'empêcher d'en aimer un autre...plein d'autres ! Et me voilà aujourd'hui heureuse gardienne de cinq merveilles qui font mon bonheur au quotidien. Ce "doux géant" comme il est si joliment surnommé, possède un caractère tel - en plus d'être à mes yeux le plus beau de tous les chats - c'est tout naturellement que l'envie d'élever et de partager ma passion s'est manifestée. C'est donc avec une immense joie que je vous présente aujourd'hui ma petite chatterie, que j'ai choisi d'appeler Purr'ple Fairy pour symboliser mes trois "addictions" : le violet, les fées...et les chats bien sûr ! *

Mes femelles n'auront chacune qu'une seule portée sur l'année, pour leur propre bien-être. Et si dame nature le veut bien, la chatterie verra donc naître deux portées par an pour commencer.

Nous vivons au coeur de la Vendée (85) à 30 mn de Nantes et je suis titulaire du CCAD option chat ainsi que déclarée à la chambre d'agriculture. J'ai la chance de travailler à domicile et de pouvoir être présente pour mes chats. Ils partagent le quotidien de la maison et reçoivent tout l'amour, les câlins, l'attention et les soins dont ils ont besoin.

Bienvenue chez Purr'ple Fairy !

PawPeds G1 Ribbon

* en anglais "purr" signifie ronronner, "purple" : violet, et "fairy" : fée

 

Le Maine Coon

Le Maine Coon est un chat originaire des Etats-Unis, de l’état du Maine. C’est la plus ancienne race naturelle nord-américaine.

La légende raconte qu’il serait issu d’un croisement entre un chat et un raton-laveur (racoon en anglais) à cause de ses grandes oreilles et sa queue touffue, ce qui est bien sûr génétiquement impossible.

Le Maine Coon aurait plus probablement vu le jour au 18eme siècle, des suites de la rencontre de chats de ferme locaux avec les chats angoras de Marie-Antoinette, envoyés par bateau dans l’état du Maine alors qu’elle préparait sa fuite pendant la Révolution Française.

Une autre hypothèse avance qu’il serait issu de croisements entre des chats à poil mi-long importés par les Vikings vers l’an 1000 et les chats rustiques locaux. Le Maine Coon serait donc un parent du chat des Forêts Norvégiennes ce qui expliquerait leur ressemblance. Théorie appuyée par la ressemblance entre Turc de Van, Sibérien, Norvégien et enfin Maine Coon, dont les origines géographiques concordent avec les déplacements des Vikings.

 

Le Maine Coon est l’une des plus grandes races de chat domestique, les mâles allant en moyenne de 6 à 9 kg et les femelles de 4 à 6 kg. Sa croissance est lente et il peut mettre jusqu’à 4 ans pour atteindre sa taille adulte. C’est un chat au poil mi-long, au museau carré et au profil formant une légère courbe concave sans stop, (une petite bosse dite bump est tolérée). Le nez, les lèvres et la pointe du menton sont alignés sur la même verticale. Le menton est ferme et fort. Les yeux sont grands, légèrement ovales et bien espacés l’un de l’autre. Les oreilles sont grandes, larges à la base, placées haut sur la tête, séparées l’une de l’autre par un espace équivalent à la largeur de la base d’une oreille. Elles sont modérément pointues, très légèrement inclinées vers l’extérieur et bien fournies. Les plumets (lynx tips) ne sont pas obligatoires mais très appréciés.

La queue est longue en panache, et doit atteindre les omoplates une fois repliée sur le dos.

Sa fourrure est dense, plus courte sur les épaules et s’allonge progressivement sur les flancs. Elle présente une collerette plus longue au niveau du poitrail. Un bon brossage hebdomadaire suffira à l’entretenir pour la plupart d’entre eux.

Sa réputation de doux géant provient de son caractère exceptionnel. Le Maine Coon est un chat très proche de l’humain, à vous suivre partout dans la maison, attentif au moindre de vos gestes et interrompant même sa sieste pour venir vous rejoindre. En vrai pot-de-colle, ce "chat-chien" passera la majeure partie de son temps près de vous, voire même sur vous ! Mais son besoin d’indépendance se traduira également par des moments seul et au calme.

C’est un chat qui adore l’eau et vous fascinera aussi bien par sa façon de mettre sa patte dans la gamelle et de la lécher pour boire, ou de vous attendre devant votre douche jusqu’à ce que vous en sortiez pour ensuite admirer les gouttes d’eau qui ruissellent le long de la cabine. Il n’hésitera pas non plus à vous adresser un petit roucoulement bien propre à lui pour venir réclamer des friandises ou des caresses.

Le Maine Coon vivra très bien en appartement pour peu qu’on lui ait aménagé un arbre à chat et quelques perchoirs pour lui permettre d’observer et de s’y réfugier.

Voir la fiche de race du LOOF

Fiche de race Maine Coon LOOF

Voir le standard du LOOF

Logo LOOF
 
 

Les fées...

Optimystic by Sylvain_edited_edited_edit
Purr'ple Fairy's
Optimystic

Femelle black tortie

silver mackerel tabby

& blanc

Née le 10/07/2018

ICO : 13,3 %

HCM, SMA, PKD, PK-def : N/N

Pentagram_40e4_edited.jpg
Purr'ple Fairy's
Pentagram

Femelle black tortie

Née le 10/03/2019

Porteuse de dilution

ICO : 20,8 %

 HCM, SMA, PKD : N/N

PK-def : N/PK-def

...et leurs marraines
Pixie Dreams

Les farfadets...

Placebo_4835_edited.jpg
Patayan's
Placebo

Mâle black silver

blotched tabby arlequin

Né le 29/01/2019

ICO : 14,7 %

HCM, SMA, PKD, PK-def : N/N

 
 

Plans 2020

Les mariages prévus dépendent bien sûr de la bonne volonté de mère nature.

Hiver 2020

Purr'ple Fairy's Optimystic x Patayan's Placebo

Couleurs attendues :

Femelles black silver tabby, brown tabby, black silver torbie, brown torbie, mâles black silver tabby, brown tabby, red silver tabby, red tabby, le tout ganté ou bicolore ou sans blanc.

 

Les chatons

La chatterie n'a plus de chatons pour le moment.

Prochaine portée début 2020 si mère nature le veut bien !

DISPONIBLE : le chaton cherche sa future famille pour la vie.

ÉVALUATION : le chaton est en observation pour rester à la chatterie. Il peut redevenir disponible ultérieurement et les questions sont donc les bienvenues.

OPTION : le chaton est en option pour une durée maximum de dix jours le temps que sa future famille vienne le rencontrer. Il sera à nouveau disponible s'il n'est pas réservé lors de cette visite, les questions restent donc les bienvenues.

RÉSERVÉ : des arrhes ont été versées et le chaton n'est donc plus disponible. En cas de rétractation de l'acheteur, les arrhes ne sont pas rendues. Pas de réservations à distance, sauf si la future famille vit trop loin pour faire le déplacement une première fois avant de venir le chercher.

Likez la page Facebook

Purr'ple Fairy's Cats

pour suivre notre évolution ! :

 

Santé et alimentation

Les maladies génétiques du Maine Coon

Cardiomyopathie hypertrophique (CMH ou HCM)

 

La CMH est une maladie cardiaque qui touche de nombreux chats, de race ou non. 

Elle se traduit dans la plupart des cas par une insuffisance cardiaque, un état léthargique, des difficultés respiratoires, des pertes de connaissance ou une mort subite.

Il existe malheureusement plusieurs formes de CMH et à ce jour il n’a été identifié qu’une seule forme héréditaire chez le Maine Coon (ainsi que le Ragdoll), présente sur le gêne MyBPC3. Il est donc possible de tester génétiquement tous les reproducteurs afin de dépister cette mutation.

Un chat porteur d’une ou deux copies mutées de ce gêne risquera donc de développer cette maladie n’importe quand au cours de sa vie. Il transmettra cette mutation à sa descendance, c’est pourquoi il est plus que déconseillé de reproduire les chats qui en seraient porteurs.

En parallèle il est recommandé de dépister d’autres formes de CMH, qu’elles soient congénitales, héréditaires ou acquises, au moyen d’une échographie doppler du cœur à 12 mois puis tous les 12/18 mois environ. En cas d’éventuels signes de CMH, un traitement palliatif pourra être mis en place, et les reproducteurs devront être retirés des programmes d’élevage.

 

Ces tests permettent fort heureusement de diminuer de manière conséquente les risques qu’un chat développe cette maladie au cours de sa vie. Mais malgré toutes les précautions qui peuvent être prises, elle peut néanmoins survenir à tout moment sans aucune présence de signes cliniques ou encore se développer en conséquence d’une autre maladie. 

Polykystose rénale (PKD)

 

Maladie héréditaire rénale qui touche plusieurs races dont le Persan, le Scottish Fold, le British Shorthair et le Maine Coon. Un chat atteint de PKD présentera des kystes sur les reins visibles par échographie dès l’âge de 10-12 mois. Ces kystes grossiront et augmenteront avec l’âge, jusqu’à l’insuffisance rénale chronique avec apparitions de symptômes (léthargie, perte d’appétit, augmentation de la prise de boisson et du volume d’urine, perte de poids, nausées).

La PKD n’ayant plus été rencontrée au moyen du test ADN depuis une dizaine d’années, ce dernier n’est aujourd’hui plus pratiqué chez le Maine Coon. Seule l’échographie abdominale (à faire une seule fois dans la vie du chat vers 1 an) permet de dépister cette maladie de manière formelle.

Atrophie musculaire spinale (SMA)

 

Maladie héréditaire neuromusculaire caractérisée par une faiblesse musculaire, des tremblements des membres postérieurs lors des déplacements, puis une diminution du volume musculaire. Un chat atteint peut vivre quelques années avec la maladie mais restera handicapé car il n’existe à ce jour aucun traitement curatif.

Un simple test ADN permet de confirmer qu’un chat est non-porteur et qu’il ne transmettra donc pas cette maladie à sa descendance.

Déficience en pyruvate kinase (PK-def)

 

La PK-def est une maladie génétique autosomale (non liée au sexe) et récessive. Ce qui signifie que le chat doit avoir en effet deux allèles mutés (celui du père et celui de la mère) pour en être atteint. Un chat ayant un seul allèle muté sera donc porteur sain et transmettra la mutation à 50% de sa descendance mais ne présentera jamais aucun signe de la maladie.

La PK ou pyruvate kinase est une enzyme qui intervient dans le métabolisme de production énergétique par diminution des sucres dans les globules rouges. Lorsque ces derniers manquent de PK, le métabolisme s’en retrouve affaibli et les globules rouges meurent, entraînant une anémie.

Cette maladie se teste par ADN une seule fois afin de connaître le statut du chat.

Dysplasie coxo-fémorale (HD)

 

La dysplasie est un défaut héréditaire au niveau de l’articulation de la hanche. Celle-ci étant moins profonde qu’à la normale, la tête du fémur ne s’emboîte pas parfaitement dans l’articulation, entraînant un frottement des deux surfaces osseuses et donc une dégénérescence du cartilage (arthrose). Avec l’âge et selon le degré de gravité, il est possible que ce frottement devienne douloureux pour le chat qui pourrait avoir plus de mal à se déplacer et éviter de sauter, mais un chat atteint de dysplasie légère n’en souffrira probablement jamais.

On évalue aujourd’hui à 30% le taux de chats dysplasiques chez le Maine Coon. D’après les statistiques, on sait que deux chats atteints de dysplasie peuvent engendrer des chatons non dysplasiques, et qu’à l’inverse deux chats aux hanches parfaitement normales peuvent engendrer des chatons dysplasiques. C’est pourquoi il n’est pas conseillé d’exclure systématiquement les chats atteints de dysplasie des programmes d’élevage, mais qu’il est recommandé de marier ces derniers uniquement avec des chats non dysplasiques par principe de précaution.

La dysplasie de la hanche reste donc malheureusement impossible à éviter mais on espère une diminution progressive de la proportion de chats atteints grâce au dépistage radiographique des reproducteurs.

Besoins alimentaires du chat

Le chat est un carnivore strict. Ses besoins nutritionnels se constituent essentiellement de protéines et de lipides. Son intestin est court et il ne digère pas les céréales.

Le chat étant un petit buveur, la meilleure alimentation pour lui est principalement composée de nourriture humide comme les pâtées complètes de bonne qualité sans céréales ou des repas complets à base de viande crue, d’os et d’abats qu’on appelle « raw feeding ». Une alimentation basée uniquement sur des croquettes, encore plus si elles sont de mauvaise qualité (croquettes en vente en supermarché par exemple) causera des problèmes d’ordre digestif (selles molles et malodorantes, gaz…), un poil terne et rêche, mais risquera surtout de provoquer une insuffisance rénale, voire des calculs urinaires.

Le raw feeding demande du temps et une bonne connaissance de la nutrition féline (la composition des repas peut s’avérer complexe pour ne pas provoquer de carences alimentaires) et nécessite de la place pour stocker les aliments congelés ce que nous n’avons pas forcément dans nos habitations modernes. Dans ce cas, une alimentation composée de pâtée complète (au moins à moitié) et de bonnes croquettes, également sans céréales et sans additifs d’origine douteuse, conviendra très bien.

Je nourris mes chats avec de la viande crue complémentée en vitamines, minéraux, oligo-éléments et taurine ou à la pâtée complète matin et soir, et leur laisse à disposition des croquettes de qualité supérieure qu’ils aiment aller picorer le reste du temps.

Si après l’adoption de votre chaton vous souhaitez changer son mode d’alimentation, prenez toujours soin de le faire de manière progressive. Le chat ayant un appareil digestif sensible, une transition alimentaire trop rapide perturbera ses intestins et ses selles deviendront vite très molles ou même liquides. Par ailleurs n’hésitez pas à soutenir le système digestif de votre chat avec des pré- et probiotiques (disponibles chez votre vétérinaire ou sur les bonnes animaleries en ligne) pendant toute transition alimentaire.

 

Pour me contacter

Purr'ple Fairy's Cats

+ 33 (0) 6 10 19 91 24

(en cas d'indisponibilité, merci de laisser un message)

helene.purrplefairy@gmail.com

Saint-Georges-de-Montaigu (85) France

Visite uniquement sur rendez-vous

Siret n° 498 487 339 00026 - CCAD n° 2017/27ff-2868 - Affixe n° 28341

Ou envoyez un message à l'aide du formulaire ci-dessous :

Suivez-nous

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© Purr'ple Fairy's Cats 2019. Créé avec Wix.com